Depuis hier matin, il y a une vraie révolution sur la blogosphère des aidants, des malades.  Une terrible découverte malheureusement.
  Beaucoup d'entre nous qui suivions d'autres blogs, qui parlaient sur Facebook  sommes tombés du sommet de la montagne, parce qu'immeuble ne serait pas assez haut.
  Comment des centaines de personnes ont-elle pu se faire avoir à ce point, c'est un mystère. Tant de belle âmes qui ne demandaient qu'à aider une âme en peine, un jeune fille malade que la vie semblait s'acharner à détruire depuis des années. Et je ne parle pas de tous ces malades à qui elle osait se comparer, auprès de qui elle osait se plaindre de ses peines, de ses maux... A nos étoiles elle a osé mentir et pour ça je lui en veux plus que tout autre chose.
  Elle a menti durant des années, une mythomane, affabulatrice, qui a monté une arnaque comme on en a rarement vu, ou du moins moi. Une arnaque sur des années, qui en frôle le génie Maléfique.
 
  Vous vous demandez de qui je parle ? de Salomé.
  Salomé n'existe pas, Noa n'a jamais existé, ni Ruben, ni Alex et combien d'autres encore ? Tout ceci n'était qu'invention, depuis plus de 3 ans, elle a même fait des faire part de décès, s'est faite aidée par des personnes bien intentionnée qui déchantent depuis deux jours.
 
  Nous nous disions bien parfois avec Maman que tout ce qu'elle disait sur son blog, sur FB c'était tout de même énorme mais elle s'y connaissait si bien, et s'y prenait si bien aussi. Dès qu'on remettait un peu en question, elle retournait la situation, nous faisait culpabiliser. J'ai fini par ne plus trop la suivre pour le coup, je la trouvais bizarre, je regardais de loin. Mais d'autres se sont investis pour elles et je comprends leur colère légitime.
 
  Comment peut-on monter une arnaque pareille, être si manipulatrice ? Ça me dépasse complètement.
  Comment peut-on se moquer ainsi de la maladie des autres ?
 
  Le manque d'amour ? le besoin d'être connue, reconnue ? la simple méchanceté, la bêtise ? Je ne comprends pas et ne comprendrai certainement jamais, moi parfois si naïve...
 
  Odile / Salomé, peut-être liras tu ceci, je tiens à te dire que je te plains, parce que ta détresse doit être vraiment insoutenable pour en arriver à faire ce genre de choses. Mais saches que tout se paie dans la vie et j'ai bien peur pour toi que ce soit au centuple...
 
  Quant à moi je retirerai de cette histoire que certaines personnes sont innommables de bêtise.
  Mais je me serais aussi rapprochée d'autres personnes que je ne côtoyais pas encore sur Facebook. Et même rencontré une jeune femme qui m'a l'air très sympathique et avec qui j'ai bien papoté hier.
 

Je finirais par dire, ne vous attardez pas trop sur cette histoire, ne vous rendez pas malade. On aura peut-être un jour la vérité,  nous suivrons les recherches, mais surtout ne nous rendons pas malade pour une affabulatrice qui finalement n'en vaut pas le coup, car ce serait lui rendre trop d'honneur.

  Vous tous et toutes qui me lisez, je vous embrasse, sauf toi qui te reconnaitra...